Source de protéines

La sardine est riche en protéines et acides aminés, dont notre corps a besoin. En fait, le corps se sert des acides aminés pour fabriquer des protéines. Une fois les protéines formées, elles agissent au niveau des os, des tissus conjonctifs, des enzymes du corps, et contribuent par ailleurs à la formation d’anticorps utiles pour la préservation de votre système immunitaire. En outre, les protéines fournissent de l’oxygène ainsi que d’autres nutriments aux tissus de l’organisme.

La sardine favorise la santé du cerveau

Quand augmente le stress oxydatif, des troubles du cerveau tels que les maladies d’Alzheimer, de Parkinson ou encore l’autisme, ne tardent pas à survenir. Si tous les antioxydants présents dans les sardines aident à lutter contre lesdits dommages, le rôle de l’oméga 3 est bien particulier, car il empêche la survenue du stress oxydatif. Par conséquent, les maladies sus-énumérées n’apparaissent pas. Selon l’université médicale du Maryland, la niacine contenue dans la sardine lutte également contre l’arthrite et la maladie d’Alzheimer.

La sardine renforce les articulations

Les lésions articulaires surviennent en cas de pathologies telles que l’arthrite rhumatoïde, la goutte, ainsi que d’autres formes de douleurs articulaires. Si vous en souffrez ou qu’un de vos proches en est atteint, vous savez à quel point ces pathologies sont douloureuses ! Si les anti-inflammatoires et les stéroïdes permettent de soulager, ils ont aussi des effets secondaires. Comment alors surmonter cette situation ? Une seule réponse est possible : les sardines. Bien qu’apparemment anodins, ces poissons peuvent grandement vous soulager en éliminant les médiateurs inflammatoires et les dommages causés par les radicaux libres.